Quel matériel pour coudre sa lingerie ?

Beaucoup de personnes se disent que coudre sa lingerie relève d’une qualification extraordinaire. Pourtant c’est une activité qui peut être simple amusante si on a le matériel qu’il faut. Quels sont donc les outils indispensables pour coudre sa lingerie ? Nous allons nous attarder sur trois catégories de matériel que sont la surjeteuse, le patron et le tissu.

Une surjeteuse de qualité !

En effet, si vous pensez à coudre votre propre lingerie c’est que vous disposez au moins déjà d’une boîte à couture où vous trouverez le matériel de base comme les ciseaux, les aiguilles, les fils, les élastiques, les bretelles, les mètres, les attaches etc.

La particularité en lingerie est que le tissu utilisé ne facilite pas toujours la couture surtout avec une machine à coudre ordinaire. De plus on peut être amené à faire des points de couture complexes avec plusieurs fils à la fois. Il est donc utile de disposer d’une machine de couture polyvalente offrant ces possibilités. Il n’y a pas mieux qu’une surjeteuse de qualité pour vous y aider. N’hésitez pas à recourir à un comparatif des meilleures surjeteuses pour vous guider dans votre choix.

Les patrons

Vous vous y connaissez un peu en dessin ? Vous pourrez, moyennant quelques informations disponibles sur internet pour votre taille le cas échéant, produire des patrons de qualité pour coudre vos sous-vêtements. Diverses plateformes offrent également des patrons préfaits de dessous que vous pourrez exploiter gratuitement pour votre usage personnel. Mais si vous disposez d’un budget à cet effet, vous pouvez contacter des stylistes ou des spécialistes qui proposent des patrons de lingeries pour toutes les tailles. Il ne vous reste plus qu’à trouver le tissu adapté ! La majorité des lingeries est faite avec des tissus spécifiques (jerseys) permettant le confort nécessaire à l’usage. Les caractéristiques de ces tissus sont notamment la finesse, l’élasticité, l’épaisseur et la douceur. Il existe des jerseys non extensibles, moyennement extensibles ou très extensibles.

Les tissus adaptés

Plusieurs qualités de tissus parmi lesquelles le powernet, la résille, la dentelle, la marquisette, la popeline permettent d’avoir ces caractéristiques. Mais chaque tissu est adapté à un type de lingerie spécifique.

Le powernet est un tissu très élastique car il contient environ 25 % d’une substance appelée lycra, favorable à l’élasticité. Cette caractéristique rend le powernet plus adapté à la partie arrière du soutien-gorge par exemple. La résille quant à elle est un tissu sous forme de filet qui a la caractéristique de s’accoler souvent au corps, d’où son utilisation en lingerie. La dentelle est un tissu léger généralement fait en fil de soies, lin ou nylon. Elle peut être extensible ou non et est idéale pour les doublures en lingerie, tout comme la marquisette qui est aussi une doublure stabilisatrice faite en nylon. Comme la plupart des matières présentées plus haut, la popeline aussi est un tissu léger, généralement fait avec du coton ou avec de la laine et de la soie. Elle est très utilisée en lingerie car elle peut servir pour fabriquer la majorité des articles entrant dans cette catégorie de vêtements.

Il est évident qu’on ne saurait établir une liste exhaustive des tissus intervenant dans la lingerie. Si vous décrivez correctement les caractéristiques que vous recherchez à un professionnel, il sera à même de vous conseiller sur le tissu à acheter. Dans tous les cas la lingerie est très personnelle et il est intéressant de pouvoir la personnaliser encore un peu plus en la fabriquant soi-même. Pour cela, disposer du matériel adéquat peut aider.

You Might Also Like